Outreach

Civitas Maxima estime que les populations locales, celles qui subissent les conséquences des crimes de guerres les plus graves ainsi que des violations des droits de l'homme dans leur pays, ont le droit à des informations accessibles et impartiales sur tous les procès de criminels de guerre présumés, quand bien même ceux-ci auraient lieux à l'étranger.

Afin de rendre les procédures judiciaires accessibles, nous incorporons des outils innovants incluant des artistes, réalisateurs et journalistes locaux. 

Liberian Quest for Justice

En 2017, avec notre organisation soeur basée à Monrovia, Global Justice and Research Project, nous avons créé Liberian Quest for Justice, une plate-forme invitant un débat éclairé sur les procès des criminels de guerre libériens présumés. Au cours des six deniers mois nous avons noué un dialogue direct avec plus de 40'000 libériens et nous avons généré un engagement et une mobilisation importante dans la quête de justice au Libéria. Cette mobilisation est devenue une source d'information essentielle pour lutter contre la culture d'impunité qui s'est établie dans le pays depuis les deux guerres civiles libériennes (1989-2003).